CIAO, je suis Yanet

Votre fournisseur de mets et de vins authentiques d’Italie.

_____________

L’Italie …. son histoire et ses traditions, ont toujours fait partie de ma vie. Pour poursuivre mes études, j’ai déménagé dans la belle ville de Pérouse, où j’ai eu l’opportunité d’obtenir un diplôme en ingénierie agricole.

À cette époque, inspirée par les environs, j’ai découvert une terre de passion et de mets délicieux. C’est alors que j’ai commencé à voyager et à examiner de près les traditions agricoles des artisans italiens de la gastronomie, tout en profitant de la nourriture et des vins les plus authentiques d’Italie.

C’est lors de mes voyages chez la famille, tant à Luxembourg qu’en Belgique, que j’ai compris que ce que le reste du monde pensait être «italien» n’était même pas proche des saveurs réelles que je découvrais en Italie!

J’ai fondé SensoDivino pour amener d’autres personnes à découvrir les mets et les vins authentiques italiens, ainsi que leurs saveurs et leur histoire.

Qu’est-ce que j’aimerais partager avec vous?

_____________

  • Mes voyages à travers l’Italie pour dénicher des produits sains et mes vins préférés.
  • Les avantages uniques du régime méditerranéen et la façon italienne de profiter de la nourriture et du vin.
  • Les meilleurs accords gourmands qui font ressortir ce qu’il y a de mieux entre eux, tout comme dans un mariage parfait.

Mes passions?

_____________

  • Regarder les expressions des gens pendant qu’ils savourent pour la première fois les accords entre mets et les vins de SensoDivino ; comment ils s’arrêtent dès que les saveurs délicates commencent à danser sur leur langue.
  • Discuter avec les artisans de la façon dont l’innovation peut être combinée avec la tradition pour garantir des produits plus sûrs et plus savoureux.
  • Profiter des beaux paysages d’Italie avec un verre de vin!

C’est ce qui m’inspire continuer à chercher sans cesse les saveurs les plus authentiques d’Italie.

En voyageant fréquemment dans les régions agricoles les plus abondantes d’Italie, à la recherche de mes produits et mes vins préférés, j’ai rencontré de personnes extraordinaires – des artisans qui consacrent toute leur vie à la recherche de l’excellence dans leurs produits.  Des personnes avec de belles histoires, qui vivent en contact avec la nature dans des endroits incroyables!
Des personnes qui nous font comprendre, nous qui menons une vie souvent effrénée, qu’il y a des endroits où le rythme ralentit, où la perfection est entourée par la patience, la passion, l’honneur et le respect de la nature qui donnent lieu à des véritables chefs-d’œuvre.

 

Ils m’ont fait comprendre que le vrai luxe c’est le temps.

Nos artisans

_____________

  J’était touchée quand Giovanni Serra, son frère et sa soeur m’ont confié le secret de famille pour la production de leur Parmesan delicieux : « Nous mettons tout en œuvre pour offrir à nos vaches les meilleures conditions de confort possible ; elles nous récompensent de nos soins en produisant un lait délicieux »
  De l’arbre à la bouteille, la qualité au féminin. Mon travail a été inspire par cette devise de Marina Colonna qui dirige tous les aspects de son exploitation agricole située dans le Molise, sur des terres qui sentent bon la tradition, pour offrir une huile d’olive extra vierge de la plus haute qualité.
  Un après-midi du mois d’août, renfermé dans un chaud grenier à Modene, en Italie, Giuseppe Fiorini m’aida découvrir un monde dans lequel les traditions et les passions ont demeuré inchangées pendant plus d’un siècle et les hommes encore suivent l’alternance du chaud et du froid des saisons, les seules qui battent la mesure du travail de l’homme, pour produire des raisins à transformer en vinaigre balsamique traditionnel de Modène.
  J’était séduite par la passion d’Alfonso Bianco pour les différentes qualités de miel monoflore et sa technique d’apiculture nomade qui ont poussé Alfonso à consacrer sa vie à courir après les saisons et les floraisons avec ses ruches, dans les vallées loines de toute source de pollution du merveilleux Parc national de La Majella dans les Abruzzes.
  Osvaldo regardait d’un oeil expert le ciel dans l’attente de la pluie et de repérer les terres qui produisaient ique les meilleures truffes qui soient. J’écoutais se rappeler ses souvenirs d’enfances où durant des escapades il parcourait les campagnes et les forêts avec son père et son grand-père, jusqu’à chez les paysans, pour acheter les truffes de toute première qualité et pour leur apporter de l’espoir et un soutien économique pour l’avenir.
  C’était apaisant de regarder Isidoro et son fils Giovanni pendant le travail de vinification des raisins qui poussent historiquement sur les collines de Parme telles que la malvasia di Candia aromatica. Giovanni a laissé tomber non sans regret son travail d’ingénier pour prêter main forte à son père afin de l’aider à produire d’excellents vins italiens. Le château de Torrechiara, construit au 13e siècle, surplombe le paysage des vallées courbées et garnies de vignes généreusement gorgées de soleil.
  C’était au mois d’août, et j’étais en route pour Vérone afin d’assister à la représentation d’un opéra à l’Arena quand j’ai été saisie par le fabuleux établissement Brunelli. J’ai été impressionné par les caves où sommeillaient depuis longtemps l’Amarone et où trônaient sur les murs de nombreux prix remportés. Mais ce qui m’a le plus touché c’était la manière qu’avait Alberto pour expliquer le processus complexe à suivre pour préparer lers premiers raisins de la récolte. Ils prévoyaient l’équivalent d’une année de travail et il fallait planifier jusqu’au moindre détail. Bien plus que du dévouvement, c’est ce que j’appelle de l’amour.